La pleine conscience de chaque instant

J’ai pris rendez-vous un jour avec Marie-Dominique à Toulouse. Nous avons bu un thé et parlé d’elle, de son approche de la pleine conscience, de ses activités professionnelles, de son souhait que chacun puisse retrouver un état de pleine conscience dans le cœur, le corps et l’esprit. Et cela, que l’on soit citadin ou non, pressé par le temps de notre société, pressé par les traditions religieuses, sociétales ou les schémas familiaux, que l’on se trouve ou non sur un chemin de transformation…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Il n’y a pas de doute, quand on se sent alignée, les choses s’enchaînent d’elles-mêmes.


P9070001.JPGMarie-Dominique Chamard est coach et formatrice, thérapeute psycho-corporelle, professeure diplômée de Qi Gong, enseignante Mindfulness et instructrice MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction ou programme de réduction du stress basé sur la pleine conscience).

Quel est ton parcours en quelques mots et quel est le lien entre tes différentes activités ?

Diplômée de Sciences Po Paris, j’ai travaillé pendant 12 ans dans le secteur humanitaire en tant que chargée de projets et de missions. Puis je suis devenue consultante et formatrice, et en parallèle je me suis formée comme thérapeute et professeure de Qi Gong. Pendant tout ce temps, je suis allée vers des pratiques de méditation et j’ai voulu développer ma spiritualité. C’est plus tard que j’ai découvert les travaux de Jon Kabat-Zinn, un scientifique américain, professeur en biologie moléculaire qui a une pratique laïque et quotidienne de la méditation. Son approche m’a ouvert des portes et des possibilités énormes en lien avec ce que j’avais pu vivre avant.

Je me suis initiée au programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction ou programme de réduction du stress basé sur la pleine conscience) que Jon Kabat-Zinn avait créé en 1979. Ce programme représentait, dans la manière dont il était conçu, une synthèse de mes compétences professionnelles et de mes champs d’expérimentation, et notamment comment reconnaître et accueillir les émotions. Toutes les pièces du puzzle ont pris sens et se sont agrégées. Quand j’ai suivi le programme MBSR, je me suis dit : un jour, je serai à la place de la dame. Il n’y a pas de doute, quand on se sent alignée, les choses s’enchaînent d’elles-mêmes. En 2012, je suis sortie de la première promotion d’instructeurs MBSR formés en France par le Centre Américain de Formation de la Mindfulness. J’ai lancé mes premiers groupes dès 2012, je me sentais prête.

J’aime découvrir. J’ai suivi des retraites de méditation dans des centres spirituels chrétiens, bouddhistes, taoïstes. Je poursuis ma quête.

Mon parcours professionnel se trouve hors des sentiers battus. Je n’ai jamais été dans des cadres et c’était ma crainte au début avec le programme MBSR mais je me suis adaptée! J’enseigne le programme MBSR tel qu’il est conçu et, sur d’autres ateliers, je mélange d’autres pratiques. Par exemple, depuis janvier 2016 et pendant encore 3 mois, j’interviens en entreprise, avec un groupe de 15 salariés. C’est un projet pilote de « Programme de réduction du stress et de prévention du burn-out » avec au programme : Qi Gong, Mindfulness, largement inspiré du programme MBSR mais reformaté et proposant une évaluation avant et après.

Qu’est-ce que la pleine conscience (Mindfulness) ?

C’est un état d’être, une manière de vivre. Il s’agit de vivre l’instant présent dans l’accueil de ce qui est [NDLR : d’où le titre de ton site web « L’instant d’être »!]. L’objectif du programme MBSR est d’apprendre à cultiver cet état d’être, en s’entraînant avec des pratiques variées (la méditation de pleine conscience mais également des pratiques corporelles). On s’entraîne à ramener son attention pour être attentif et présent à chaque instant. Je pense que nous devons retrouver cette façon de faire, de vivre. Je dis « retrouver » car quand on est un enfant, un bébé, on est dans l’émerveillement, dans la découverte de tout. Puis, peu à peu, on perd cette pleine conscience avec le développement des dictats familiaux ou de la société, c’est le primat du mental sur le reste. Merci Descartes avec son « Je pense donc je suis »! C’est la course à l’intellect, au diplôme. Les systèmes éducatif, religieux et social nous ont coupé de cet état de pleine conscience. Nous sommes donc comme en rééducation, il nous faut nous entraîner pour retrouver cet état naturel de pleine conscience qui consiste à être présent ici et maintenant à ce que je suis en train de vivre, dans un état d’accueil sans jugement. La plupart des personnes vivent soit dans le futur, avec la peur de ce qui pourrait arriver ou dans une attente impatiente (l’exemple typique est la fameuse phrase : « Vivement les vacances! »), soit dans le regret, la nostalgie du passé ou le rejet de ce qui a pu s’y produire.

Il est possible de s’initier à la Mindfulness avec le programme MBSR qui dure 8 semaines. Cela peut être le début du chemin pour beaucoup de personnes, comme ça l’a été pour moi. Le risque, c’est que le programme MBSR étant devenu à la mode, les gens sont tentés de penser que c’est un produit miracle qui va tout résoudre. Ils ne prennent pas la mesure de l’investissement personnel nécessaire dans la durée. Parfois, ce n’est juste pas le bon moment pour eux, ils ne sont pas prêts et c’est OK comme ça.

Qu’est-ce que ça a changé, pour toi, de pratiquer régulièrement la pleine conscience ?

Vivre l’instant présent n’est jamais véritablement acquis. C’est une pratique quotidienne qui se cultive. C’est au fur et à mesure que l’on prend conscience des changements et notamment de l’évolution des modes de fonctionnement. Désormais, quand je pars dans mes pensées en mode « ruminatif », j’en prends plus rapidement conscience et peux stopper le processus. Et surtout je vis dans un état de mieux-être et de sérénité! Mon entourage a bien vu la différence! Il y a 20 ans, je travaillais dans l’humanitaire d’urgence, toujours dans le stress et l’action, et, à l’époque, jamais je n’aurais pensé faire ce que je fais aujourd’hui. Je suis sur un chemin d’équilibre, c’est un cheminement de 20 ans. Longtemps, j’ai été coupée de moi-même, et ce que je vis pleinement aujourd’hui, c’est une sensation de reconnexion et de plénitude intérieure tout en étant pleinement ouverte sur l’extérieur et les autres.

Que fais-tu au quotidien en tant qu’enseignante Mindfulness et instructrice MBSR ?

Concrètement, je vis à 100% de mes activités aujourd’hui. Depuis septembre 2015, je me consacre aux sessions MBSR, aux ateliers de méditation et de Qi gong, à l’accompagnement individuel sur des problématiques personnelles et professionnelles (écoute, pleine conscience, thérapie, enregistrement des pratiques individualisées pour permettre aux personnes de continuer à s’entraîner au quotidien, méditation, activités corporelles). Mon objectif : rendre la personne actrice de son processus de changement vers le mieux-être pour qu’elle soit capable d’aller vers l’autonomie. Être acteur de soi, c’est devenir libre. Au milieu de toutes ces activités, je prends du temps pour moi, pour me nourrir intérieurement et nourrir ma pratique. Je pars en retraite, en montagne, en voyage, je suis des cours de yoga, fais du sport, écoute de la musique, lis beaucoup…

Qui vient te voir? Quel(s) est/sont ton/tes publics?

Ce sont des personnes qui sont souvent en stress professionnel ou personnel, en burn-out, en recherche d’outils. Certains sont des professionnels de la relation d’aide, des professionnels de santé et ont besoin, eux aussi, d’être accompagnés. Ce sont, pour beaucoup, des salariés d’entreprise, des étudiants, notamment des internes en médecine, des médecins, des psys, des coachs, professeurs… Ces personnes ont de 18 à 70 ans et sont pour les trois-quarts des femmes. À la fin des années 1970, la Mindfulness s’est développée aux États-Unis dans le domaine de la santé avec Jon Kabat-Zinn, médecin. Peu à peu ce programme a essaimé en dehors du monde de la santé, les particuliers y sont venus aussi. En France, le processus est inverse. La pleine conscience commence peu à peu à arriver dans le domaine de la santé après s’être développée dans le grand public surtout. Christophe André, psychiatre, est un des promoteurs de la Mindfulness en France.

Penses-tu que le yoga puisse être complémentaire de la méditation de pleine conscience ?

Le yoga est une des pratiques enseignées au cours du programme MBSR. Comment se reconnecter à soi ? Il s’agit d’être présent à soi, à son corps, c’est une reconnexion avec le corps, ainsi qu’un travail d’attention au souffle. Le souffle, les sensations du corps sont parmi les supports sur lesquels ramener son attention. Le corps en mouvement permet, selon la pratique du/de la prof de yoga, de redécouvrir les sensations positives (souvent les gens reconnaissent mieux la douleur) tout en accueillant ses limites ou ses zones de tension. Le corps en mouvement permet de vivre des expériences sensorielles. Il est important que le/la prof de yoga puisse travailler en pleine conscience, être aligné(e) pour pouvoir guider les personnes avec des mots qui vont permettre aux pratiquants de(ré)apprendre à écouter ce qu’il y a en eux…

Quels ouvrages recommandes-tu aux lecteurs de ce blog ?

Parmi tous les ouvrages sur la pleine conscience, j’aime beaucoup :

  • Le miracle de la pleine conscience de Thich Nhât Hanh,
  • Où tu vas, tu es de Jon Kabat-Zinn.

Pour contacter Marie-Dominique Chamard…

Site web : linstantdetre.com

Tél. : 06 12 70 11 63

E-mail : chamard.md@gmail.com


Merci Marie-Dominique pour cet échange et ces photos (© Marie-Dominique Chamard)!

Et merci à vous tou(te)s d’avoir lu cette interview!

Dans un article à venir, je vous raconterai mon expérience de méditation zen! 🙂


Les projets en cours de préparation

Flyer_parent-enfant.indd

561cc5b88cc34e5d2d8b45fd.jpg

festival_pour_ecole_de_la_vie_2016.png


Choisissez votre formule Still Flowing Yoga Time!

Je propose des séances de yoga en Haute-Garonne (31) et dans les Hautes-Pyrénées (65), chez vous, en famille, en solo, avec vos enfants, des amis ou des collègues, dans votre gîte, dans votre entreprise, dans la nature, sous la forme d’un cours d’1h15 ou d’un atelier de 2 ou 3 heures. Découvrez les conditions et les tarifs en un clic…
  • Si vous avez envie de faire plaisir à l’un(e) de vos proches, offrez-lui un bon cadeau pour un cours de yoga!
  • Si vous êtes un professionnel du bien-être et/ou du développement personnel et que vous souhaitez organiser des ateliers yoga et pleine conscience, contactez-moi!

Vous avez aimé cet article?

Si vous avez aimé cet article et que vous êtes un bloggeur WordPress, rendez-vous en bas de cette page pour le faire savoir (en cliquant sur « Aime ») ou partagez-le avec vos proches, vos amis, votre famille par mail, sur Facebook, Tumblr ou Google+… 🙂

Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de cette page! Je suis ouverte aux discussions! 😉

Et si c’est la première fois que vous lisez un article sur mon blog, que vous êtes arrivé(e) là par curiosité ou par hasard et que vous avez apprécié ce « moment passé ensemble », abonnez-vous dès maintenant à mon blog pour recevoir un article par semaine (pas plus, c’est promis)! Rendez-vous en haut à droite ou tout en bas dans le bandeau vert, entrez votre adresse mail puis cliquez sur « Je m’abonne! »! C’est très simple. 🙂Capture d’écran 2016-01-28 à 22.45.42


Témoignez de votre expérience du Still Flowing Yoga!

Yogis et yoginis en herbe, vous pouvez témoigner! A vos claviers… Comment vous sentez-vous après avoir été en mouvement tout en douceur et fermeté, pris le temps de vous recentrer, de lâcher prise & de vous libérer de vos pensées négatives?

  Une réflexion sur “La pleine conscience de chaque instant

  1. 17 mars 2016 à 11 h 21 min

    A reblogué ceci sur La tentation d'écrire.

    J'aime

Un commentaire? ♥ Any comment?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :